Previous-Hasard-Next

le beurré normand

beurré normand

au calva !

Le beurré normand est un gâteau de ménage rond légèrement bombé et doré par la cuisson, peu riche en beurre dans la recette traditionnelle malgré son nom, mais « normand » par l'apport de pommes (rissolées dans la recette classique) et de raisins secs macérés au calvados.

Si "beurré" fait clairement référence à la réputation du beurre normand, le nom de ce gâteau léger n'en reste pas moins étrange, car le beurre n'y occupe qu'une place parcimonieuse, ne servant qu'à cuire les pommes pour éviter qu'elles ne rendent leur jus au cours de la cuisson.

Dans la recette personnelle et allégée que nous vous proposons, plus rien ne fait référence au nom de la recette puisque nous ne faisons pas revenir les pommes dans le beurre — la matière grasse ne sert qu'à beurrer le moule.

qu'est-ce qu'il vous faut ?
  • 50 g de raisins de Corinthe
  • 5 cl de calvados
  • 1 kg de pommes
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de sucre en poudre
  • 130 g de farine — dont 10 g pour fariner le moule
  • du beurre pour le moule
comment s'y prendre ?
  • Mettez les raisins à tremper quelques heures dans le calvados — cette opération peut avoir lieu la veille.
  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Épluchez les pommes, retirez-en le coeur et les pépins et coupez-les en dés.
  • Cassez les oeufs et séparez les blancs des jaunes dans 2 saladiers.
  • Dans le premier, battez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
  • Dans l'autre, fouettez les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajoutez peu à peu les 120 g de farine, les raisins de Corinthe et le calvados, puis incorporez délicatement les blancs d'oeuf et les dés de pomme.
  • Beurrez largement un moule à manqué et farinez-le avec les 10 g restants pour faciliter le démoulage. Versez-y la préparation, enfournez et faites cuire pendant 50 à 60 minutes, jusqu'à ce qu'une lame de couteau plantée dans le gâteau en ressorte sèche.
suggestion

Rien ne vous empêche de suivre la recette d'origine en faisant revenir les dés de pomme dans 25 g de beurre jusqu'à ce qu'ils colorent, mais surveillez bien pour éviter que les fruits ne compotent.

Vous pouvez remplacer les pommes par des poires bien fermes, des Conférence par exemple.

que boire avec ce plat ?

Servie froide au moment du dessert ou au goûter, cette succulente pâtisserie ne reculera pas devant une tasse de café allongée d'un doigt de calvados ou d'un (petit) verre de cidre, mais charbonnier est maître chez lui.

beurré normand
beurré normand
  • haut de page
  •  
  • haut de page
  •